Je est Je

"JE" EST "JE"
Comme les LGBT, les libertins et les libertines peuvent et doivent créer un lobby politique. Les autistes Aspergers aussi
C'est du commentaire que naît l'échang(isme).
"Je" est unique
Tous les Aspergers sont différents. Quand je dis "Je", je suis "Je" mais aussi "Jeux".
"Je" est journaliste
"Je" est journaliste, ex rédacteur en chef, et une de ses spécialités est la relation existant entre l'Internet, les Réseaux Sociaux et la Sexualité dans une logique propre au Socialisme utopique.
"Je" est inscrit sur plusieurs réseaux sociaux et il ne souhaite pas en découvrir de nouveaux (à moins qu'ils me soient gratuits). Si vous traînez sur ces réseaux, je ne vois aucune raison à ne pas communiquer avec vous via le blog ou Twitter.
"Je" est polyamoureux
"Je" est polyamoureux, ce n'est pas de sa faute mais une des contraintes (agréable) de l'autisme Asperger.
"Je" ne discrimine pas et s'intéresse à toutes les sexualités (Hétéro, LGBT). Je suis preneur.
"Je' connais bien le Grandes Région Auvergne Rhône Alpes, Limousin et Île-de-France. "Je" est preneur de tout contact dans ces régions sans discrimination. Mais "Je" n'est pas raciste, il prend tous les contacts en France, en Europe et dans le Monde.
"Je" a un tropisme pour l'Asie.

Malgré les apparences, "Je" est tout, sauf narcissique.

lundi 11 septembre 2017

21 décembre, journée de l'orgasme


Chaque jour de 2013, les hommes et les femmes de la terre avaient plus de 2,5 milliards d'orgasmes.

Cela se produit dans tous les pays et toutes les cultures du monde.

C'est plus de 100 millions orgasmes par heure. 1,5 million par minute.

Pour exploiter ce pouvoir, nous vous demandons de consacrer vos orgasmes, à l’occasion de la journée de l’orgasme à la paix mondiale.

Que ce soit avec un partenaire ou avec vous-même, rejoignez au moment de Solstice, le 21 décembre 2017 à 11h11 GMT, ou à tout moment dans cette période de 24 heures, la Journée de l'Orgasme 2017.

Ce qu'en dit la science

• Les orgasmes sont bons pour chacun.
• Nos organes sexuels peuvent être ce qui déclenche nos orgasmes, mais le système nerveux central est l'onde où se produisent les orgasmes: les orgasmes sont une expérience corporelle et corporelle.
• La science moderne utilise des techniques d'entraînement nerveux musculaire pour développer la capacité d'un individu à avoir des orgasmes, alors que des techniques sont trouvées dans les anciennes traditions du monde entier pour augmenter et exploiter le pouvoir des orgasmes.
• Pour jusqu'à 70% des femmes, la stimulation directe simultanée du clitoris pendant les rapports sexuels est essentielle pour atteindre l'orgasme. 10% des femmes n'ont jamais eu d'orgasme.
• Le fait que l’orgasme masculin soit plus facile à atteindre que celui de la femme est débattu. Certains croient qu'il encourage les femmes à choisir des hommes qui s'occupent, se soucient, sont dévoués et sont imaginatifs plutôt que ceux qui sont agressifs,
• Malgré le fait qu'on en parle rarement, les orgasmes sont tolérés et célébrés par toutes les cultures terrestres.

Plus d’informations : The annual Orgasm for world peace

Dans ce contexte, il semble utile de relire ce qui disait le médecin, psychiatre, psychanalyste Wilhelm Reich, né le 24 mars 1897 à Dobrzanica (en) (alors en Autriche-Hongrie, aujourd'hui en Ukraine) et mort en prison le 3 novembre 1957 (à 60 ans) à Lewisburg, Pennsylvanie, États-Unis (Comme par hasard, la société qui a élu Trump à l’occasion de ses dernières élections présidentielles et qui, a contrario, a été le pays d’Henri Miller et des mouvements beatnik et hippy) : La Fonction de l'Orgasme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sélection du message

リバティーンズリバティーンズと日本への手紙

Zaščitite se pred spolno prenosljivimi boleznimi, ki jih varuje svoje prijatelje in svoje prijatelje Merci de faire suivre si vous avez ...